Prêt entre particuliers : quelles conditions habituelles ?

Prêt entre particuliers : quelles conditions habituelles ?

19 mars 2020 0 Par Yves

Actuellement, beaucoup évitent de passer par les organismes financiers pour emprunter de l’argent. En effet, de nombreux particuliers souhaitent une solution d’emprunt plus flexible et moins contraignante que le crédit auprès d’une banque. Dans cette optique, le prêt entre particuliers commence à devenir une grande tendance. Ce type d’emprunt sans banque permet de bénéficier d’une somme d’argent intéressante. Ces fonds obtenus peuvent ainsi aider à concrétiser un rêve ou assouvir un besoin. D’ailleurs, le prêt de particulier à particulier est simple à solliciter. Mais quelles sont les conditions pour obtenir ce type d’emprunt ? Focus !

Un prêt de particulier à particulier, un emprunt sans trop de conditions

Vous avez besoin d’argent pour organiser un mariage ? Acheter une nouvelle automobile ? Partir en vacances avec la famille ? Pour ces différents projets personnels, souscrire à un emprunt entre particulier est idéal. Il s’agit de la meilleure solution de financement aux conditions simples et sans contraintes. En effet, les modalités pour obtenir ce type de crédit sont faciles à respecter. Au contraire des conditions imposées par les organismes financiers qui sont très strictes ! Pour un prêt de particulier à particulier, il n’y a que quelques points à respecter.

  • Être majeur. En effet, il est nécessaire d’avoir plus de 18 ans pour solliciter un emprunt entre particuliers.
  • Avoir de l’éthique et un bon sens de l’honneur en vue de respecter l’engagement envers le particulier prêteur.
  • Disposer d’un revenu mensuel spécifique de plus de 500 euros. Cette condition varie souvent d’un prêteur à un autre.

Le mieux est de toujours discuter entre intervenants lors de la signature du contrat de prêt de particulier à particulier. Cela permet de mieux déterminer les conditions essentielles à respecter pour le futur emprunteur.

Un crédit entre particuliers, un contrat est-il obligatoire ou non ?

Les critères d’éligibilité à un emprunt de particulier à particulier ne sont pas identiques à celles du prêt auprès des organismes financiers. Pour ce type de crédit, les conditions sont vraiment flexibles. Toutefois, lors d’un prêt de particulier à particulier, la réalisation d’un contrat d’emprunt est obligatoire. Il s’agit d’une procédure incontournable à privilégier pour minimiser les risques de litiges. En effet, des situations de conflits peuvent parfois survenir. Le contrat de prêt entre particuliers sert à ce moment de preuve.

Pour des sommes importantes qui atteignent les 1 500 euros, une reconnaissance de dette est indispensable. Il s’agit d’un papier essentiel réalisé par l’emprunteur afin d’assurer au particulier prêteur le remboursement de son argent. De plus, la reconnaissance de dette est utile pour qu’il puisse être plus en confiance dans l’octroi de son emprunt. De même qu’il s’agit d’un justificatif non négligeable par le tribunal en cas de défaut de remboursement de l’emprunteur.

À part le fait de réaliser un contrat de prêt, il faut faire des déclarations auprès du service des impôts. En effet, l’emprunteur doit déclarer la somme d’argent obtenue d’un crédit entre particuliers. Les intérêts versés ou reçus doivent faire l’objet d’une déclaration aux impôts. D’ ailleurs, l’argent emprunté est imposable.